BioDiversity of the Mediterranean eXperiment

Nos partenaires

CNRS MISTRALS



Accueil > BioDivMeX > Les groupes de travail > WG2 : INSULARITÉS

Présentation de WG2

publié le , mis à jour le

Insularités : fragmentation et connectivité en Méditerranée, une perspective sociale et biologique

Coordinateurs/
Vincent BATTESTI(Musée de l’Homme, Paris, France)
Christophe LEJEUSNE (IMBE, Marseille, France)
Franck RICHARD (CEFE, Montpellier, France)

Objectifs/
L’un des objectifs de ce groupe de travail multidisciplinaire est de dépasser l’apparent « paradoxe méditerranéen » : un espace qui est à la fois un hotspot de diversité α (domaine marin ou terrestre) et un espace fortement et anciennement anthropisé, véritable creuset culturel et parallèlement d’agroécosystèmes.
La proposition originale de ce groupe est d’aborder la question par le prisme de l’insularité ou des insularités (îles vraies, grottes sous-marine, sommets de montagnes, ports, oasis, etc.), qui forment une mosaïque d’une multitude d’écosystèmes et d’écotones, à différentes échelles spatiales (du gène à l’espèce, ou de la communauté à l’agrosystème) et d’en étudier l’impact sur la biodiversité, dans une démarche intégrant les perspectives à la fois biologiques et sociales. Résumé en une courte phrase, cet objectif est : « Diversité et anthropisation en contexte d’insularités méditerranéennes ».

Membres du groupe de travail/
Julien ANDRIEU (Université de Nice, Nice, France)
Yildiz AUMEERUDDY-THOMAS (CEFE, Montpellier, France)
Vincent BATTESTI (Musée de l’Homme, Paris, France)
Jean-Michel BELLANGER (CEFE, Montpellier, France)
Jamila BEN SOUISSI (Institut national agronomique de Tunisie, Tunis, Tunisie)
Magda BOUDHAGER KHARRAT (Université Saint-Joseph de Beyrouth, Beyrouth, Liban)
Gabriele CAZZAZA (University of Genoa, Gênes, Italie)
Pierre CHEVALDONNÉ (IMBE, Marseille, France)
Françoise DENIS (Université du Maine, Le Mans, France)
Daniel FAGET (Aix-Marseille Université, Marseille, France)
Frédéric MÉDAIL (IMBE, Marseille, France)
Valeriano PARRAVICINI (EPHE-CRIOBE, Perpignan, France)
Vanina PASQUALINI (Université de Corse, Corte, France)
Claudia SPECIALE (Istituto Nazionale di Geofisica e Vulcanologia, Naples, Italie)

Formations jeunes chercheurs (master, doctorat, post-doctorat)/

  • Océane COBELLI, master 1 (Ingénierie en Écologie et Gestion de la Biodiversité), Université de Montpellier/CEFE : État des lieux des connaissances des socio-écosystèmes méditerranéens, 2017, encadré par Franck RICHARD
  • Perla FARHAT, Thèse, Université Paris Sud, Université Paris saclay, Exploration génétique de la polyploïdie du genévrier dans la région de Méditerranée orientale : Valeurs adaptatives et implications évolutives, 2015-2019, encadré par Magda BOU DAGHER KHARRAT