BioDiversity of the Mediterranean eXperiment

Nos partenaires

CNRS MISTRALS



Accueil > BioDivMeX > Programme BioDivMex

Objectifs

publié le , mis à jour le

Objectifs

carte.jpegBioDivMex (BioDiversity of the Mediterranean eXperiment) vise à constituer un réseau transméditerranéen de chercheurs partageant une culture commune et interdisciplinaire pour une nouvelle compréhension du rôle de la biodiversité dans les relations Hommes-Environnement et à identifier l’état des connaissances et les verrous pour mieux connaître les spécificités de la biodiversité méditerranéenne. L’objectif principal de ce réseau est d’évaluer l’articulation entre processus historiques, biologiques, écologiques et sociaux qui agissent conjointement sur la biodiversité méditerranéenne et le rôle de la biodiversité pour les sociétés et le fonctionnement des écosystèmes. Cette vision peut se résumer en ces deux objectifs généraux suivants :
« Développer notre compréhension des interactions entre processus historiques, biologiques, écologiques et sociaux qui ont contribué à la biodiversité méditerranéenne et qui l’affecte actuellement.
Affiner notre compréhension de la biodiversité méditerranéenne dans les relations Hommes-Environnement en tenant compte de la diversité des contextes spatio-temporels et historiques ».
Deux grands thèmes sont donc abordés :
THEME 1 : La biodiversité des milieux mal connus et fortement contraints par des facteurs abiotiques et des interactions biotiques.
THEME 2 : La biodiversité dans les systèmes socio-écologiques (SSES) ayant évolué historiquement et dans les paysages actuels anthropisés.
Nos objectifs spécifiques sont :
➢ Améliorer notre connaissance du fonctionnement des écosystèmes et des processus évolutifs de la biodiversité
➢ Explorer la vulnérabilité et la résilience des écosystèmes et des agroécosystèmes méditerranéens.
➢ Etablir un réseau international qui travaille sur l’état de l’art, les enjeux importants et une meilleure compréhension des spécificités de la biodiversité méditerranéenne.
➢ Travailler avec les acteurs territoriaux pour explorer des modalités de gestion innovantes.
➢ Développer de nouvelles formes d’apprentissage mettant en jeu des approches interdisciplinaires et la diversité des systèmes de connaissances (scientifiques, locaux et citoyens).
➢ Promouvoir la formation de jeunes chercheurs afin de faire évoluer les recherches à venir sur la Biodiversité Méditerranéenne.